L'art contemporain au collège Marcel Pierrel

Le collège Marcel Pierrel a accueilli les 06 et 07 octobre  une exposition d’œuvres d'art mise à disposition par l'association "L'enfance de l'art" du vallon du Villaret en partenariat avec le FRAC. Il s'agit de quatre des œuvres d'une exposition plus vaste intitulée Seconde nature. Au collège, des visites scolaires ont été organisées sur les deux journées. 9 classes du collège et 1 du primaire ont eu le loisir d'admirer ces œuvres. Une visite spéciale le vendredi 07 octobre à 13h a permis à tous les personnels de l'établissement (pas seulement les enseignants !) et aux élèves volontaires qui n'avaient pas eu la chance de la visiter dans le cadre du cours, de voir ces œuvres.

Les retours des participants sont très positifs. Des élèves sont conquis "c'est dommage, j'aimerais qu'il y en ait encore plus". Des sceptiques s'interrogent, dont un élève parti avec un apriori négatif qui quitte la salle en disant "je vous remercie, je vais regarder les images autrement maintenant". Parmi les adultes, non plus, toutes les œuvres ne font pas l'unanimité.

El Suegno de Fiorenza MENINI, en particulier, soulève les questions et réactions habituelles sur l'art contemporain. A quoi ça sert ? Moi aussi, je peux le faire ! Mais Emily Henry-Prince médiatrice à l'association l'Enfance de l'Art au vallon du Villaret, n'est pas là pour convaincre mais pour montrer. Or, elle a raison de préciser, ce qui compte c'est la démarche. "Bien sûr, vous pouvez faire une tâche sur un mur, mais ça déjà été fait, en 1915 qui plus est. A vous de créer quelque chose de nouveau". Elle rappelle aussi que les classiques d'aujourd'hui ont été incompris en leur temps.

Toujours est-il que pendant ces deux jours, au collège Marcel Pierrel, les discussions ont foisonné. Une dynamique est lancée, les organisateurs espèrent que l'action sera reconduite l'année prochaine et qu'ils pourront alors, organiser une visite pour les parents, aussi. En attendant, vous pouvez tous aller jeter un œil à l'exposition de ces quatre oeuvres et d'autres à la salle d’exposition de l’Ancienne Maison Consulaire de Mende du 3 novembre au 3 décembre 2015.